L'AMBRE DISSOUS EN PEINTURE ARTISTIQUE

vernis et solution a l'ambreHistorique & propriétés

Les maîtres flamands des XVème et XVIème siècles étaient parvenus à dissoudre l'ambre pour en faire des médiums et vernis qui conféraient à leurs œuvres une extraordinaire inaltérabilité.

Quels que soient les auteurs qui en parlent, l'ambre apparaît toujours comme la résine garante de la si bonne conservation des tableaux anciens et de leur aspect si particulier.

Sa dureté, son éclat, la couleur qui lui est propre le classent au premier rang des corps résineux.

Les expériences poursuivies par Blockx depuis plus de 120 ans ont pleinement confirmé ces affirmations.

L'ambre dissous forme avec l'huile qui lui sert de véhicule un produit essentiellement gras et élastique qui ne se décompose pas. Après sa solidification, il devient corné et non pas cassant, ni friable.

Il ne change pas de couleur et sa dessiccation est lente et régulière.

Par son pouvoir réfléchissant, l'ambre dissous à vernir communique aux couleurs à l'huile, avec lesquelles on peut le mélanger en toutes proportions, cette transparence, ce brillant, cette finesse et cette puissance de ton qu'aucune autre matière ne saurait leur donner.

Pour respecter le principe fondamental qui veut que l'on peigne " gras sur maigre ", il n'est pas recommandé d'ajouter l'ambre à vernir aux couches de fond.

On lui préférera des solutions d'ambre à l'huile de lin ou d'oeillette que l'on enrichira en ambre jusqu'à la fin du tableau.

Les solutions permettent également un travail que l'ambre dissous à vernir pourrait rendre difficile par sa consistance.

Si toutefois le tableau était exécuté d'une traite et sans y revenir, l'ambre à vernir pourrait être directement incorporé aux couleurs.

Sur panneaux nus, l'ambre à vernir peut même constituer un excellent fond, dans lequel on pourra peindre.

Que l'ambre ait été employé sous forme de vernis ou sous forme de solution, il constituera un médium idéal rendant superflu tout vernissage, en constituant une protection en épaisseur et définitive.

Les auteurs compétents et les spécialistes sont unanimes à admettre qu'une couleur emprisonnée dans une matière résineuse garde mieux et plus longtemps sa nuance.

Sur les tableaux peints à l'huile pure, l'ambre peut être utilisé comme vernis aussitôt que les couleurs sont sèches au point de ne pas être endommagées par la brosse. Il pénétrera alors la couche de peinture et fera corps avec elle.

Un tableau verni à l'ambre n'est pas exposé aux dégâts qu'entraîne le dévernissage. Lorsque la couche d'ambre s'est complètement durcie, on ne peut l'entamer par le frottement, ni l'attaquer par les dissolvants.

On peut sans inconvénient repeindre un tableau peint ou verni à l'ambre.





www.blockx.be - J. BLOCKX Fils s.a. - contact
Création et hébergement Boberlin