L'AMBRE : APPLICATIONS EN PEINTURE ARTISTIQUE

vernis et solution a l'ambreVernissage
Pour un tableau d'exécution récente, il suffit de le dégraisser en le lavant au savon pur et à la brosse douce puis de le rincer convenablement à l'eau douce et de le laisser sécher. On sera certain du résultat lorsque l'eau s'étalera uniformément sur la surface sans former de gouttes ou de stries.

Pour un tableau ancien, on commencera par enlever toute trace de vernis. On le traitera ensuite légèrement et rapidement avec un mélange constitué de 1 partie d'alcool à 90°, 1 partie d'essence de térébenthine et de 2 parties d'eau jusqu'à ramollissement de la surface pour que le vernis adhère bien.

Pour l'un comme pour l'autre, on prendra alors 1 ou 2 gouttes d'ambre dissous au bout d'une brosse étroite à poils courts et durs. On étalera le liquide en tournant la brosse afin d'obtenir une couche mince. On continuera ainsi par parties jusqu'à ce que le tableau soit entièrement recouvert puis on égalisera la couche en passant à plat, dans le sens de la hauteur et de la largeur, une brosse à poils longs. On pourra répéter plusieurs fois cette opération soit pour égaliser à nouveau, soit pour amincir la couche. Dans ce dernier cas, la brosse large devra être lavée à l'essence de térébenthine et séchée à plusieurs reprises.

Huit à dix grammes d'ambre dissous suffisent pour vernir un mètre carré.


Médium

Suivant la technique utilisée, on aura recours à l'ambre dissous à vernir ou aux solutions. Dans ce dernier cas, on préférera les solutions à l'huile d'oeillette pour les parties claires tandis qu'on utilisera les solutions à l'huile de lin pour les autres.

Les solutions permettent d'adapter la consistance des couleurs et de moduler la quantité d'ambre au fur et à mesure de l'avancement du tableau. Si des solutions trop peu concentrées en ambre dissous avaient dû être utilisées, pour des questions d'emploi, on finirait le travail par un vernissage.

La solution à peindre et à retoucher convient dans tous les cas et permet de travailler longtemps dans le frais. Elle apporte onctuosité aux couleurs et rend tout vernissage inutile.

Repeints
Pour remettre le fond exactement à sa valeur et prévenir la couleur nouvelle de s'emboire, on appliquera au doigt ou à la brosse dure un léger frottis d'ambre à vernir, étendu d'un peu d'essence de térébenthine.

Séchage
L'ambre dissous à vernir ne contenant aucune matière siccative, son durcissement n'est pas plus accéléré que celui des huiles.

Pour garder les couleurs mouillées, on placera l'œuvre commencée dans un endroit frais et privé de lumière, tandis que pour activer la dessiccation, on exposera le tableau au jour vif, mais en évitant les rayons directs du soleil, dans un local sec et bien aéré.

Diluants
L'ambre devenu trop épais pour vernir peut être dilué avec quelques gouttes d'essence de térébenthine rectifiée. On évitera toutefois d'abuser de la térébenthine dans les dernières couches car cela nuirait à la solidité et à l'entretien ultérieur du tableau.






www.blockx.be - J. BLOCKX Fils s.a. - contact
Création et hébergement Boberlin